Lutter contre les causes migratoires : le discours allemand

Schraven, Benjamin
Externe Publikationen (2019)

Paris: Institut français des relations internationales (Notes du Cerfa 146)

ISBN: 978-2-36567-995-4
Volltext/Document

L’Allemagne met l’accent sur la politique du développement pour gérer les causes de fuite et les migrations irrégulières, afin d’ouvrir aux migrants (potentiels) des perspectives pour les inciter à rester dans leurs pays d’origine, essentiellement à travers des mesures pour favoriser l’emploi. L’objectif est de dissuader les candidats à l’émigration d’entreprendre un voyage périlleux vers l’Europe, et notamment vers l’Allemagne.

L’instrumentalisation de la coopération au développement pour « lutter contre les causes de fuite » n’est pas nouvelle, l’Allemagne ayant commencé à y réfléchir dès les années 1980. Pourtant, la logique envisagée va à l’encontre des conclusions des spécialistes des questions migratoires et de développement. L’interaction entre développement (socio-économique) et migration est en effet positive: lorsque l’emploi et les salaires augmentent dans un pays en développement, la migration internationale se développe. On en conclura que la politique allemande du développement doit intervenir de façon plus énergique dans les processus migratoires (réguliers), en respectant strictement les grands principes de la coopération au développement, et notamment les droits humains. La coopération pourrait sinon contribuer involontairement, mais activement aux futurs processus de fuite et de migration irrégulière

About the author

Schraven, Benjamin

Political Scientist

Schraven

Further experts

Trautner, Bernhard

Political Scientist 

Kuhnt, Jana

Development Economist 

Schöfberger, Irene

Human geographer